Un groupe militant soutenu par l'Iran promet de poursuivre ses attaques contre les bases militaires américaines

Un groupe militant soutenu par l'Iran a revendiqué une attaque de drone contre une base militaire américaine dans l'est de la Syrie. Il promet de poursuivre ses attaques contre les bases américaines.

La Résistance islamique en Irak a publié un communiqué indiquant que le groupe avait attaqué dimanche une base américaine à Deir ez-Zor, en Syrie, au moyen de drones. Les militants ont également déclaré qu'ils continueraient à détruire les « bastions ennemis ».

L'attaque par drone a eu lieu après que l'armée américaine a bombardé des installations des forces militaires d'élite iraniennes en Irak et en Syrie vendredi. Ces bombardements ont été effectués en représailles à la mort de trois soldats américains lors d'une attaque de drone en Jordanie.

Les frappes aériennes américaines ont provoqué une réaction brutale de la part des pays de la région.

Une organisation de défense des droits de l'homme qui surveille la situation en Syrie a déclaré que l'attaque de la Résistance islamique avait été menée dans la nuit de lundi à mardi matin.

Elle a ajouté que sept membres des forces kurdes qui étaient présents avec les troupes américaines sur la base ont été tués.

Les frappes aériennes de représailles américaines visaient à décourager les attaques des groupes militants, mais rien n'indique que les affrontements cesseront de sitôt.