Deux étrangers arrêtés pour avoir publié illégalement des images de mangas

Au Japon, deux étrangers ont été arrêtés par la police, et sont soupçonnés d'infraction aux droits d'auteur pour avoir publié en ligne le contenu d'un magazine de manga hebdomadaire populaire, avant sa mise en vente.

L'un des deux suspects s'appelle Moussa Samir. Il a 36 ans, et sa société, Japan Deal World, basée à Tokyo, vend des produits liés aux anime.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir mis en ligne des images de séries de mangas populaires présentées dans le magazine Weekly Shonen Jump, en mars 2023, avant le début des ventes.

Ils ont été arrêtés par la police du département de Kumamoto, dans l'ouest du Japon, en janvier, et déférés au parquet lundi.

La NHK a appris que les images du manga étaient traduites en langues étrangères, colorées et téléchargées sur plusieurs sites et réseaux sociaux.

La police pense que les deux hommes ont acheté l'hebdomadaire via des circuits permettant de se le procurer avant la date officielle de publication.

Les deux hommes auraient partiellement nié les accusations, et affirmé qu'ils n'ont pas divulgué les images.