Chef états-unien de la Défense : "moment dangereux" au Moyen-Orient

Le secrétaire états-unien de la Défense, Lloyd Austin, déclare que la situation au Moyen-Orient a atteint un "moment dangereux". Il a fait ces remarques à la suite de l'assassinat de trois soldats états-uniens en Jordanie.

M. Austin s'est adressé aux journalistes lors d'une conférence de presse qui s'est tenue jeudi au Pentagone.

Les soldats ont été tués dimanche lors d'une attaque de drone qui a également blessé plus de 40 autres personnes. M. Austin a accusé les milices radicales soutenues par l'Iran, connues collectivement sous le nom d'"axe de la résistance".

Les troupes états-uniennes dans la région ont fait face à plus de 160 attaques depuis l'assaut du Hamas contre Israël en octobre. Selon CBS News, elles ont désormais l'autorisation de frapper des cibles en Irak et en Syrie, y compris contre des personnes et des installations iraniennes.

Les dirigeants iraniens ont nié toute implication dans les attaques contre les bases états-uniennes et affirment qu'ils ne "cherchent pas la guerre". Cependant, le commandant en chef des Gardiens de la révolution, Hossein Salami, a averti mercredi que son pays ne laisserait pas les menaces des États-uniens "sans réponse."