L'Ukraine aurait détruit une corvette lance-missiles affectée à la flotte russe de la mer Noire

L’Ukraine a annoncé la destruction d'une corvette lance-missiles russe dans la région méridionale de Crimée, sous contrôle russe.

L'agence ukrainienne de renseignement militaire a annoncé jeudi qu'une de ses unités avait coulé l'Ivanovets, navire de la flotte de la mer Noire, au large de la côte ouest de la Crimée.

Les images diffusées montrent ce qui semble être des drones maritimes ukrainiens se dirigeant vers un navire de guerre. Elles montrent un grand trou sur le flanc du navire après une explosion.

L’Ukraine semble intensifier son offensive dans les zones autour de la Crimée, alors que la situation dans la partie orientale du pays reste dans l'impasse. Le ministère russe de la Défense a déclaré mercredi que ses forces avaient intercepté des missiles ukrainiens au-dessus de la Crimée et de la mer Noire.

Par ailleurs, une commission d'enquête russe a déclaré jeudi que l'analyse ADN avait permis d'identifier les restes des passagers qui étaient à bord de l'avion de transport qui s'est écrasé dans l'ouest de la Russie le 24 janvier. La Russie affirme que 65 prisonniers de guerre ukrainiens se trouvaient à bord de l'appareil.

La commission a expliqué que l'avion avait été abattu par des missiles d'un système de missiles sol-air Patriot que les États-Unis avaient fourni à l'armée ukrainienne.

Elle a montré une image de ce qu'elle dit être un fragment de missile où figurait le mot « Patriot ». Il est indiqué que le fragment a été récupéré sur le lieu du crash.

Les observateurs estiment que Moscou veut utiliser le crash de l’avion pour faire pression sur les pays qui soutiennent l’Ukraine. Jeudi, la chambre basse du Parlement russe, ou Douma, a approuvé une motion exhortant le Congrès américain à abandonner son soutien à Kyiv.