UNRWA : sans financement, les opérations devraient être interrompues d'ici fin février

L'agence des Nations unies qui fournit une aide humanitaire aux réfugiés palestiniens a déclaré qu'elle serait probablement contrainte d'interrompre ses opérations d'ici la fin du mois si son financement restait suspendu.

Les principaux donateurs de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ont suspendu tout financement supplémentaire à la suite d'allégations selon lesquelles certains membres du personnel auraient été impliqués dans l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre.

L'agence a déclaré dans un communiqué jeudi que 440 millions de dollars de financement ont été suspendus.

Le commissaire général Philippe Lazzarini a souligné que l'UNRWA "reste la plus grande organisation d'aide dans l'une des crises humanitaires les plus graves et les plus complexes au monde".

Il a exprimé un fort sentiment de crise, affirmant que la suspension du soutien financier affectera les activités de l'agence non seulement dans la bande de Gaza, mais aussi dans l'ensemble du Moyen-Orient.