Pour Benyamin Nétanyahou, l’UNRWA doit fermer

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a appelé à la fermeture de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), affirmant que sa mission « doit prendre fin ».

Israël a accusé certains membres du personnel de l'UNRWA d'être impliqués dans l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre dernier. Ces allégations ont conduit un certain nombre de pays donateurs à suspendre leurs contributions à l’agence onusienne.

Mercredi, Benyamin Nétanyahou a rencontré à Jérusalem une délégation d’ambassadeurs à l’ONU originaires d’Europe de l’Est et d’autres pays. Il a déclaré : « Il est temps que la communauté internationale et l'ONU elle-même comprennent que la mission de l'UNRWA doit prendre fin. »

Il a ajouté qu'une organisation humanitaire alternative devrait être trouvée pour résoudre les problèmes à Gaza.

Toujours mercredi, Israël a poursuivi ses attaques dans la ville méridionale de Khan Younis et dans d'autres zones de Gaza.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a fait savoir que l'hôpital Al-Amal de Khan Younis avait rapporté la mort de sept personnes. Neuf autres ont été blessées.

Les autorités sanitaires de Gaza ont déclaré que les hôpitaux, dont celui d'Al-Amal, étaient à court de nourriture, mettant ainsi la vie de la population en danger. Elles ont également indiqué que le bilan des attaques israéliennes dans la bande de Gaza a atteint 26 900 morts.