Fujitsu compte indemniser les victimes d’un scandale postal au Royaume-Uni

La société technologique japonaise Fujitsu a fait savoir qu'elle pourrait indemniser les victimes d'un scandale à la poste britannique. Des centaines de postiers ont été poursuivis, à tort, pour détournement de fonds et autres accusations dues à un logiciel de comptabilité défectueux, fourni par Fujitsu.

Le directeur financier de Fujitsu, Isobe Takeshi, a réitéré mercredi ses excuses pour ce scandale.

La société a déclaré qu'elle attendrait les conclusions d'une enquête publique indépendante, au Royaume-Uni, avant de prendre une décision concernant l'indemnisation.

Plus de 700 employés des postes ont été poursuivis en justice, entre 1999 et 2015, lorsqu'un logiciel défectueux signalait par erreur un manque de fonds dans leurs agences.

En 2019, un tribunal britannique a donné raison à un groupe de gestionnaires postaux qui avaient intenté une action en justice, affirmant que le logiciel était défectueux. Une récente série télévisée britannique a ravivé les critiques contre Fujitsu à propos du scandale.