Les entreprises japonaises enregistrent des cas de fuite de données personnelles record en 2023

Selon une enquête, le nombre de fuites de données et de pertes d’informations personnelles dans les entreprises au Japon a atteint un niveau record en 2023.

Tokyo Shoko Research indique que 175 occurrences de ce type ont été signalées l'année dernière par des sociétés cotées et leurs filiales. Cela représente une augmentation de 10 cas par rapport à l'année précédente, et le nombre le plus élevé depuis le début de l'enquête en 2012.

Les causes les plus courantes étaient les virus informatiques et les accès illégaux. Ensemble, ceux-ci représentaient 93 cas.

Il y a également eu un certain nombre d’attaques utilisant des rançongiciels. Il s'agit d'un type de logiciel malveillant utilisé pour crypter des fichiers informatiques et exiger une rançon des victimes.

Les fuites de données ont touché les informations personnelles de près de 41 millions de personnes l’année dernière. C’est sept fois plus qu’en 2022, et également un niveau record.

Il y a eu huit cas où les données de plus d'un million de personnes ont été divulguées.

Les responsables du cabinet d'études affirment que les entreprises doivent renforcer la sécurité des données et améliorer la gouvernance d'entreprise pour éviter des cas similaires.