Israël affirme que trois terroristes ont été tués lors d'un raid dans un hôpital de Cisjordanie

Les forces de sécurité israéliennes ont abattu trois personnes lors d'un raid contre un hôpital en Cisjordanie, les accusant d'être des terroristes.

L'armée israélienne a annoncé mardi qu'un homme de 27 ans et deux autres personnes avaient été tués lors de l'opération à Jénine.

Israël affirme que l'un d'eux avait des liens avec le Hamas et préparait une attaque terroriste imminente, utilisant l'hôpital comme cachette. Il allègue également que les deux autres ont été impliqués dans des attaques contre des soldats israéliens et dans des activités terroristes.

Les images des caméras de sécurité de l’hôpital montrent ce qui semble être des soldats israéliens habillés en médecins et infirmiers se déplaçant dans un couloir, armés de fusils d’assaut.

Le ministre palestinien de la Santé a vivement réagi, affirmant dans un communiqué que les forces d'occupation israéliennes avaient de nouveau commis un crime contre des installations médicales.

Le ministre a également appelé les Nations unies et les institutions internationales à mettre fin à la série quotidienne de crimes commis par Israël.