Risques liés aux intempéries dans les zones touchées par le séisme du Nouvel An

Des épisodes pluvieux ou neigeux, par intermittence, sont prévus dimanche dans les zones touchées par le séisme de la péninsule de Noto qui a ébranlé le centre du Japon le jour du Nouvel An.

Les autorités mettent en garde contre les risques d'hypothermie, prônant des précautions telles que l'utilisation de couvertures pour se protéger du froid. Les personnes évacuées sont également invitées à se prémunir du « syndrome de la classe économique » en faisant de l'exercice pour réduire l'obstruction des vaisseaux sanguins, susceptible d’entraîner la mort dans certains cas.

Les résidents doivent être vigilants face à d’éventuels glissements de terrain, car les secousses persistantes ont fragilisé le sol.

Le nombre de séismes survenant dans la région du Noto et ses environs a diminué. L'activité sismique y reste toutefois élevée.

Dimanche, à 4 h, 1534 secousses d'une intensité minimale de 1, sur l'échelle japonaise échelonnée de 0 à 7, avaient été observées.

Les services de météorologie invitent la population à la vigilance face aux risques de séismes supérieurs à 5, voire au-delà.