Daihatsu va indemniser ses fournisseurs pour les commandes annulées

Le constructeur automobile japonais Daihatsu a annoncé qu'il verserait des compensations à ses fournisseurs de pièces détachées à partir de ce mois-ci. Cette décision vise à couvrir les pertes subies après que le constructeur de véhicules de petite taille a reçu l'ordre d'arrêter les livraisons de voitures en raison de la falsification de rapports d'essais de sécurité.

Le ministère des Transports a demandé à Daihatsu, une filiale de Toyota Motor, de suspendre les livraisons de tous ses modèles fin décembre.

Cette requête fait suite à des révélations selon lesquelles l'entreprise aurait falsifié des tests pour obtenir des certificats de sécurité des véhicules.

L'entreprise a ensuite fermé ses quatre usines d'assemblage au Japon.

Daihatsu affirme qu'il indemnisera ses fournisseurs directs pour les aider à assumer les coûts de production et de personnel engendrés par les commandes annulées.

La compensation des sous-traitants de deuxième et troisième rangs se fera via des fournisseurs directs.

Daihatsu compte plus de 4000 partenaires commerciaux directs et indirects. Un grand nombre d’entre eux sont des petites ou moyennes entreprises.