Les frappes de missiles russes mettent à rude épreuve les défenses aériennes ukrainiennes

Une vague de frappes de missiles russes en Ukraine mardi a fait six morts. Ces attaques surviennent alors que les dirigeants ukrainiens cherchent à renforcer leurs défenses aériennes face aux pénuries d’armes fournies par leurs alliés.

Les forces russes ont mené des attaques dans tout le pays, notamment à Kyiv, Kharkiv et d'autres zones. Elles ont déclaré viser des usines militaires, mais les responsables ukrainiens affirment que les frappes ont touché des immeubles d'habitation dans le cadre de ce qu'ils appellent un « acte de terreur délibéré ». Selon eux, les Russes ont tiré 41 missiles et leurs défenses aériennes ont réussi à en intercepter environ la moitié.

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a accueilli mardi une réunion de 50 alliés.

M. Austin a déclaré que le président russe Vladimir Poutine « espère que les missiles et les drones démoraliseront le peuple ukrainien et briseront l'esprit combatif de l'armée ukrainienne ».

Il a également exhorté le groupe à faire plus d’efforts pour fournir à l'Ukraine davantage de systèmes de défense aérienne et d'intercepteurs au sol, les législateurs américains ayant bloqué toute aide militaire supplémentaire.